Spécialités et traditions culinaires en Bolivie

La Bolivie est un pays riche en spécialités culinaires que l’on peut déguster dans la rue, dans les restaurants mais surtout sur les marchés ! Vous trouverez des repas à très petit prix allant de 1€ à 6€ environ, alors ne vous abstenez pas, goûtez-les tous ! :-)

La cuisine bolivienne est principalement composée de céréales comme le maïs ou le quinoa, de pommes de terre et de viande ! Chaque région est empreinte de ses propres spécialités, et elle varie selon les paysages : cuisine des montagnes, des villes ou de la jungle… ce n’est jamais pareil alors laissez-vous surprendre !

Les spécialités salées

Une assiette blanche avec de la soupe de couleur jaune et des nouilles Sopas : Sopa de mani, sopa de quinoa, chairo, fricase, patasca et on en passe des dizaines d’autres… Tout bon menu bolivien, se doit de commencer par une soupe !

 

 

Des petites boules de pâte au fromageCuñapes : petites boules à base de farine de manioc et de fromage, à déguster encore chaudes… délicieuses !

 

 

 

Des chaussons au fromage fritsEmpanada : petit chausson garni de fromage généralement ou de poulet. En Bolivie, vous le trouverez généralement, frit à l’huile et non cuit au four.

 

 

Chausson à la viande cuit au fourSalteña : La salteña, c’est un peu la cousine de l’empanada, mais en meilleur encore :P Sa pâte est légèrement sucrée, et sa farce est composée de viande de bœuf cuite avec des olives noires, des pommes de terres et des œufs dures.

 

Un petit gâteau au maïs enveloppé dans une feuille de maïsHumitas : Amis végétariens, vous voilà comblés ! Si la cuisine bolivienne est réputée pour ses mets à base de viande, vous vous ferez plaisir en mangeant ses délicieux pains de maïs fourrés au fromage…

 

 

Un plat de viande en sauce avec spaghettis et légumesAsado en olla : il s’agit ici tout simplement d’une viande cuite en marmite, accompagnée de pâtes, de pommes de terre ou de riz. La viande, généralement du bœuf, est cuite avec une sauce à base d’oignons, de tomates, de piments et de différentes épices.

Un plat de viande en sauce avec du riz et des légumesAji de lengua : Vous vous en doutez, il s’agit ici d’un plat à base de langue ! La langue de bœuf est cuisinée avec des oignons, des tomates, des piments et de nombreuses épices qui lui donnent ce goût si typique ! Elle se sert ensuite avec du riz (ah bon ?) et des petits-poids.

Des morceaux de viande blanche rôties sur un plat

Lechón al horno : ou cochon de lait est une recette à base de viande porc enduite de plusieurs épices et citrons verts qui se cuit au four jusqu’à être parfaitement dorée !

 

 

Un mélange de steak, saucisses (optionnel), frites et oignons en saucePique macho : le pique-macho est le cousin bolivien de la chorillana chilienne. Il se compose de frites, de viande de bœuf, parfois de saucisses et d’une sauce particulière à base de tomates et de vinaigre ou de bière qui rend ce plat si délicieux ! On en reprendrait bien une part, non ?

 

Un escalope de poulet panée et frite avec du riz et de la salade verteMilanesa de pollo : la milanesa de pollo est un filet de poulet pané et frit souvent accompagné de riz et de salade. Il s’agit là d’un plat que l’on trouve partout en Bolivie à l’heure du déjeuner !

 

 

Une cuisse de poulet dans une sauce rouge avec du riz et des petits poidsPicante de pollo : pour cette recette, le poulet est cuit dans une sauce à base d’oignons, de tomates et de piments. On cuit séparément les petits-poids pour qu’ils gardent leur couleur, et on les ajoute sur le poulet une fois cuit. Servi avec du riz, bien évidemment ! ^^

 

Un plat de viande déshydratée avec du fromage et oeuf durCharquekan : cette spécialité qui provient de la région d’Oruro est composée de viande salée et séchée au soleil durant plusieurs jours souvent servie avec un œuf dur, du fromage, des pommes de terre déshydratées et du maïs.

 

Trucha frita (truite frite), BolivieTrucha : la truite servie en Bolivie peut provenir des rivières et lacs des montagnes ou alors du lac Titicaca. Dans ce cas précis, il s’agit d’une truite saumonée qui sera dans la majorité des cas, servie entière et frite ! Miam miam miam, un régal !

 

De la viande avec un accompagnementChicharrones : il s’agit ici de viande de porc d’abord cuite à l’eau dans une casserole jusqu’à évaporation puis grillée jusqu’à obtenir une couleur brune bien prononcée. On y ajoute des oignons et des épices. Les chicharrones sont servies avec du maîs, du chuño et une sauce piquante.

Une brochette de viande avec un épis de maïs cuit à la vapeurAntichuchos : il s’agit de brochettes de cœur de bœuf. Oui oui vous avez bien entendu… ^^ on en trouve partout dans les rues, et même à la sortie des boites de nuit ! Les brochettes sont cuites au barbecue et généralement bien épicées :-) alors qui en veut ?

Une sauce orangée dans un récipient avec des demi citrons vertsSauce piquante : la sauce piquante est l’élément indispensable d’un repas en Bolivie. Dans tous les restaurants, vous trouverez sur votre table une petite saucière de ce fameux « aji » accompagnée de citrons verts.

 

Les spécialités sucrées

Une sorte de confiture de lait de couleur caramelleManjar blanco : le manjar blanco est une variante du fameux dulce de leche argentin. Ce qui diffère, c’est la texture avant tout. Le manjar est plus consistant, et moins crémeux. Le goût n’est pas non plus parfaitement identique et se rapproche plus du lait concentré sucré, mais le tout reste appétissant. On préfère néanmoins le dulce de leche argentin…

 

 

Des beignets ronds dans une panièreBuñuelos : les buñuelos ou beignets en Bolivie peuvent être ronds comme sur la photo ou en forme de petites galettes. Ils sont parfois agrémentés d’anis et se mangent nature ou enrobés de mélasse.

 

 

Biscuit rond et jaune en forme de donnut Bizcochos : il s’agit de biscuits de la ville de Santa Cruz. Ces biscuits sont très secs, et pour être honnête n’ont presque aucun goût. Il existe également des biscuits similaires mais blanc, un peu meilleurs à notre goût.

 

Des gélatines de différentes couleurs avec de la chantillyGélatines : les gélatines sont omniprésentes en Bolivie. Vous les trouverez dans les supermarchés, à certaines fêtes mais également en vente dans la rue. Parfois, elles sont recouvertes d’une sorte de crème chantilly bien épaisse.

 

Sorte de mélasse dans un pot en terre cuiteJalea : la jalea est une sorte de mélasse qui se vend dans le village de Cotoca, près de Santa Cruz. Elle est vendue dans des pots en terre cuite décorés.

 

 

Un barre de caramel au lait avec des dessins de feuillesTablilla de leche : la tablilla de leche se compose de lait, de sucre et de miel. Elle provient également du petit village de Cotoca près de Santa Cruz.

 

 

Les saveurs qu’on ne connait pas

yuccaYuca : La yuca ou manioc pour nous, français, est une racine tuberculeuse du même aspect qu’une pomme de terre. Il faut faire attention de bien la bouillir sans quoi elle est mortelle. Son goût est délicieux et de ce fait, la farine de manioc est énormément utilisée en Amérique du Sud.

Fruit avec une enveloppe orange et l'intérieur est blanc et cotonneuxAchachairu : ce nom plutôt étrange cache un fruit délicieux, une vraie découverte pour nous ! En dessous de sa coque épaisse et dure, s’y trouve un fruit blanc à la texture de coton. Impossible de vous décrire ce gout si particulier malheureusement, mais le fruit est très rafraîchissant…

Un long et gros fruit dont la chair est orange avec de nombreux pépins noirsPapaye : la papaye est un fruit commun en Bolivie. Personnellement, nous avons goûté à plusieurs reprises et nous n’avons pas vraiment aimé car il y avait comme un arrière-goût de vomi. Il ne s’agit là que de notre avis car nous avons rencontré des personnes qui adoraient ce fruit ! :-)

Des pommes de terre noires déshydratéesChuño : le chuño principalement consommé dans les pays andins date de l’époque des Incas. En effet, les Incas dé-séchaient les pommes de terre grâce au soleil et au gel afin de les consommer pendant plusieurs mois. Aujourd’hui encore, les Boliviens consomment ces pommes de terre déshydratées.

Les boissons

Boisson jaune dans un bol avec sa jarre en terre cuiteChicha de maïs : la chicha est une boisson fermentée à base maïs. Elle se rapproche de la bière ou du cidre. Elle peut être très forte ou assez douce selon le temps de fermentation. En Bolivie, elle est généralement alcoolisée dans la plupart des provinces mais on retrouve également une version sans alcool à Santa Cruz.

 

 

Infusion de feuilles vertes dans une tasseMate de coca : Le maté de coca est une infusion à base de feuilles de coca. Il est très consommé en Bolivie notamment pour ses effets bénéfiques contre la fatigue, le mal des montagnes, et les indigestions. Ne vous méprenez pas, même s’il s’agit des feuilles utilisées pour la création de la cocaïne, le maté de coca est un produit naturel, légal en Bolivie et qui ne cause aucune dépendance.

Un verre de bière avec une bouteille de bière à l'arrièreBières : La bière est présente un peu partout sur le territoire bolivien et vous allez avoir du choix ;-) En effet, chaque région a sa propre bière : la Paceña à La Paz, la Ducal à Santa Cruz, la Taquiña à Cochabamba, la Potosína à Potosí, l’Astra à Tarija, la Sureña à Sucre et la Huari à Oruro. Ils ont beau dire que la bière bolivienne est « la meilleure du monde », personnellement on préfère une bonne bière trappiste belge :-P

3 bouteilles d'alcool blanc distilléSingani : il fait parti des alcools distillés de Bolivie. Il s’agit d’une eau de vie de raisin. Le singani fait la fierté des boliviens car il s’agit d’un des meilleurs alcools distillés au monde. Il peut se boire pur ou en cocktail comme le Chuflay : singani, sprite/ginger ale, citron et glaçons. Un délice !

Un verre transparent avec un jus de couleur orangerMocochinchi : le mocochinchi c’est un peu la boisson nationale de la Bolivie. Il s’agit là d’une boisson rafraîchissante à base de pêches déshydratées, de cannelle, de clous de girofle et d’eau sucrée. Le tout savamment infusé pendant une nuit. On peut ensuite manger les pêches restantes au fond du verre.

 

 

Une boisson à base de maïs jaune et violetApi : l’api est une boisson chaude (généralement) type soupe, bien connue des boliviens. Elle se prépare à base de maïs violet ou jaune, de cannelle, de clous de girofle et parfois avec un peu de sucre. Elle se consomme souvent accompagnée d’empanadas ou de beignets.


Un partage nous ferait plaisir !


3 réponses à “Spécialités et traditions culinaires en Bolivie

  1. Tout ça m’a l’air délicieux. J’adorerais goûter à ces mets. Si tu as des recettes, je serais ravie de les essayer. J’aime bien faire la découverte de différentes cultures à travers la cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *